Publié le : 30 mars 20216 mins de lecture

Tu as la paupière qui clignote ? C’est sûrement un manque de magnésium. Cette phrase là, vous l’avez sans doute déjà entendue. En réalité, cette paupière qui s’agite toute seule fait partie des symptômes récurrents qui alertent que la jauge de magnésium est faible. Apprenez à détecter les signes qui illustrent cette carence pour agir rapidement.

Identifier les signes d’une carence en magnésium sur le plan physique

La carence en magnésium fait partie des carences les plus répandues lorsque cela concerne les micronutriments. Heureusement, ce n’est pas une fatalité et elle peut se corriger à l’aide d’une bonne alimentation ou par la prise quotidienne d’un complément alimentaire naturel. Elle touche toutes les catégories de la population, des plus jeunes au plus âgés, peu importe le sexe et le régime alimentaire. Sauf que ce déficit ne se manifestera pas de la même manière selon les individus. D’ailleurs, la plupart des personnes qui sont carencées ne le savent pas et peuvent passer à côté de petits signes physiques. Cela s’explique par le fait que ceux-ci sont souvent bénins. Ainsi, rares sont les individus qui les remarquent et qui les prennent réellement en compte. Pourtant, ces signes sont assez nombreux. Une personne carencée peut être fatiguée, faire de l’hypertension, peut avoir des maux de tête récurrents, souffrir de vertiges, d’engourdissements au niveau de certains membres du corps, d’un manque de vitalité, peut avoir des problèmes de digestion comme des ballonnements, avoir un système immunitaire affaibli… La liste est longue et non exhaustive !

Détecter les signes d’un déficit en magnésium sur le plan mental

Le besoin journalier d’un adulte en bonne santé est estimé à 6 mg/kg. De plus, les autorités de santé estiment que les Français ne couvrent pas leurs besoins journaliers d’au moins 30 %. Il s’agit d’un pourcentage important, qui expliquerait pourquoi la majorité de la population se sent stressée et anxieuse. En effet, hormis tous les signes physiques que l’on peut remarquer, le déficit en magnésium est encore plus insidieux quand il touche la sphère psychique. Beaucoup de personnes considèrent avoir une vie stressante. Entre les obligations professionnelles et familiales, certaines d’entre elles ont du mal à lâcher prise et à prendre du temps pour elles. Noyé dans cette masse anxieuse, le déficit en magnésium peut ne pas se faire remarquer pour autant. Les signes tels que le manque de sommeil réparateur, les insomnies, la fatigue, l’irritabilité ou encore la difficulté à se concentrer passent alors à la trappe même s’ils sont significatifs et gênants au quotidien. Ils peuvent également être à l’origine de ce stress permanent et diminuer les défenses naturelles de l’organisme.

Trouver du magnésium dans l’alimentation

Vous avez réussi à repérer quelques signes qui se manifestent chez vous grâce à ces listes ? Il est temps de prendre soin de vous et de passer à l’action. L’essentiel de l’apport en magnésium journalier recommandé doit se trouver dans l’assiette. Nous avons de la chance, les micronutriments dont nous avons besoin sont présents dans bon nombre d’aliments. Il suffit de savoir les repérer pour préparer des plats sains et équilibrés. Pour combler une carence en magnésium il faut idéalement intégrer dans son régime alimentaire :

  • Des légumineuses comme les lentilles, les pois chiches, les haricots ;
  • Des oléagineux comme les noix ou les amandes ;
  • Des fruits de mer comme les bigorneaux ou les palourdes ;
  • Des légumes verts comme le chou frisé, les épinards…

La bonne nouvelle, c’est que le carré de chocolat est autorisé après un repas pour favoriser l’assimilation du magnésium. Le chocolat noir est riche de ce micronutriment. Il ne faut pas donc pas se priver, surtout quand on souffre de maux de tête ! Certains nutritionnistes conseillent également de boire de l’eau minérale enrichie en magnésium.

Prendre des compléments alimentaires en parallèle

Malgré tous vos efforts pour intégrer dans votre alimentation des aliments riches en magnésium, certains signes ne disparaissent pas. Cela s’explique notamment quand une personne est fortement stressée ou frôle le surmenage intellectuel. Dès lors, il faut sans doute que le métabolisme absorbe une quantité de magnésium plus importante et plus régulière pour recharger les réserves. Vous pouvez alors envisager une cure de complément alimentaire enrichi en minéraux. L’effet n’est pas immédiat, les bienfaits du magnésium se constatent sur la durée. Voilà pourquoi les professionnels de santé conseillent souvent de commencer par une cure de 2 mois. Celle-ci peut ensuite se prolonger si le besoin se fait ressentir. Il faudra tout de même prêter attention à quelques effets indésirables qui peuvent se produire (troubles intestinaux). Certaines personnes ont parfois du mal à supporter une prise de comprimés trop importante et souffrent alors de troubles intestinaux. Les compléments alimentaires sont une auto-médication naturelle. Toutefois, il est recommandé d’en parler à son médecin pour savoir s’il n’existe pas de contre-indication. En cas d’insuffisance rénale grave, ce genre de complément est à bannir.