Maux de tête : différences entre migraine et céphalée

Le terme “mal de tête” est fréquemment utilisé de manière générique. En matière de pathologies, les termes les plus courants sont la migraine et le mal de tête. Il ne s’agit pas de deux maladies différentes. Cependant, ils ne sont même pas synonymes mais constitues deux types maux.

Avertissement : cet article n’est pas un article médical et ne veut pas aborder le sujet des maux de tête – céphalées et migraines – d’un point de vue médical. La clarification que nous allons approfondir porte sur l’utilisation correcte des deux noms.

Maux de tête et céphalée : nuance

Lorsque nous parlons de maux de tête (au pluriel) ou de céphalées (au singulier), nous faisons référence à n’importe quel type de céphalée. Nous pouvons donc utiliser les termes “mal de tête” et “mal de tête” comme synonymes.

Le mal de tête est notamment défini comme une douleur ressentie dans la région de la tête – généralement d’une certaine intensité – reliant la région occipitale de l’œil à celle de l’oreille.

Maux de tête primaires et secondaires

Il existe plus de 100 types maux de tête en médecine. Ils sont généralement divisés en deux catégories :

On parle de céphalée primaire lorsque la céphalée n’est liée à aucune autre pathologie.

On parle de céphalée secondaire lorsque le mal de tête apparaît à la suite d’un autre problème ; ce sont par exemple les sinusites, ou l’apparition de dents de sagesse.

L’ Emicrania ou migraine

La migraine est un cas particulier de mal de tête. La migraine est le plus important de tous les maux de tête ; une crise de céphalée peut rendre invalide celui qui en souffre.

La migraine est une pathologie du système nerveux central ; les neurotransmetteurs du cerveau et les circuits de la douleur sont principalement touchés.

Les caractéristiques de la migraine

En présence d’une migraine, la douleur se prolonge pendant une période qui peut varier de 4 heures à 3 jours. En général, il y a au moins deux de ces quatre caractéristiques :

Autres termes : céphalée de groupe et cercle de tête

Nous avons donc clarifié l’utilisation des termes “céphalée” et “migraine”. Résumons brièvement : le terme “céphalée” désigne les maux de tête en général ; la migraine est le cas médical le plus important de céphalée.

Deux autres termes sont souvent utilisés pour désigner les maux de tête : le mal de tête en grappe et le mal de tête en cercle. Ils indiquent tous deux des maux de tête primaires.

Céphalée de groupe

La caractéristique de ce nom vient du fait qu’il se présente sous la forme d’attaques répétées, chacune d’une durée relativement courte (entre 30 et 60 minutes).

Dans les céphalées en grappe, la douleur est assez violente. Elle est ressentie concentrée sur un côté de la tête, généralement entre l’œil et la pommette. Souvent cette maladie peut être très violent et peut s’accompagner de crises chez les patients ainsi que des nausees vomissements.

Cercle à la tête

La sensation du “cercle dans la tête” est assez répandue et est liée à une tension dans les muscles du cou et des épaules. Dans le domaine médical, les céphalées de tension musculaire sont appelées céphalées de tension. Cette headache peut, à défaut de traitement causer un accident vasculaire notamment celui qui concerne le vasculaire cérébral.

Le cercle est causé par la contraction des muscles du cou ou des épaules (ou des deux). Dans ces cas, la douleur commence généralement à la nuque et se développe dans toute la tête. C’est l’une des maladies neurologiques qui nécessite un diagnostic traitement et qui est un peu difficile à soigner 

Les céphalées musculaires peuvent être épisodiques (moins de 15 jours par mois). Mais il existe aussi les céphalées chroniques lorsqu’elles se produisent de façon assez constante sur six mois. Veuillez consulter votre médecin pour toute information complémentaire.

Rédigé par :  Jean-Jacques Perrut