Qu’est-ce que le bruxisme et quel est son impact sur la vie du porteur ?

Le Bruxisme est un trouble qui se caractérise par serrement des dents ou un grincement des dents involontaire. Il existe donc deux types de Bruxisme, le premier provoque le serrement et le deuxième un mouvement horizontal qui provoque un grincement des dents. Le Bruxisme se manifeste particulièrement la nuit, mais il peut aussi apparaître la journée et provoquer un mouvement involontaire des dents en dehors de la déglutition et de la mastication. Il touche actuellement de 10 % à 15 % des Français et c’est un trouble qui est encore mal compris. Puisque l’on ne connait pas exactement les causes de son apparition. Par contre, les chercheurs ont tout de même identifié des causes qui favorisent son apparition sans pour autant être responsables de son apparition. Le bruxisme, qui se manifeste par un grincement ou un serrement des dents, principalement nocturne,  concerne environ 10 à 15 % de la population française, mais fait encore l’objet de beaucoup d’interrogations, notamment en ce qui concerne ses effets secondaires, son traitement et origines.

Qu’est-ce que le bruxisme ?

Il s’agit d’un trouble fonctionnel caractérisé par le grincement ou le resserrement des dents. Elle se produit principalement pendant le sommeil, mais cette habitude peut également se manifester pendant la journée. Il peut entraîner une usure des dents, les laisser douloureuses ou molles, ainsi que des maux de tête et des problèmes osseux au niveau des gencives et de l’articulation temporo-mandibulaire. Souvent associé au stress, ce trouble touche indistinctement les hommes et les femmes et peut apparaître à tout âge, étant assez fréquent également dans l’enfance. Le bruxisme infantile touche environ 15 enfants. Parce qu’il s’agit d’un acte inconscient et la plupart du temps nocturne, beaucoup de gens ne savent pas qu’ils sont bruxomanes. Habituellement, le diagnostic est posé par le dentiste lorsque les dommages dentaires sont déjà visibles ou lorsqu’un proche entend le bruit du grincement des dents pendant la nuit.

Les facteurs qui favorisent l’apparition du Bruxisme

Les chercheurs ont identifié 3 facteurs différents qui peuvent favoriser l’apparition du Bruxisme.

– Le stress et l’anxiété sont souvent cités comme des facteurs aggravants du Bruxisme.

– la prise de certains médicaments comme les antidépresseurs ou les inhibiteurs de sérotonine peuvent accentuer les symptômes.

– Par contre on sait que le Bruxisme peut-être déclenché par des évènements extérieurs traumatisant qui peut déclencher ces troubles.

– La prise de certain stupéfiants, tout particulièrement l’ecstasy et les autres stimulants peuvent provoquer l’apparition de Bruxisme.

– Des anesthésies générales répétées qui ont nécessité une intubation et qui ont à force créé un traumatisme sur l’articulation temporo-mandibulaire peut entraîner l’apparition du symptôme.

– Un accident qui provoque un traumatisme cervical en déclenchant un mouvement de fléau. Ce genre d’accident peut aussi être très traumatisant pour le maxillaire inférieur, ce qui peut provoquer les symptômes du Bruxisme.

Quelles sont les conséquences du Bruxisme ?

Le Bruxisme pose de gros problèmes et peut avoir de lourdes conséquences sur le long terme. Voici les conséquences néfastes qui découlent directement des symptômes du Bruxisme.

– Une inflammation des muscles de la mâchoire.

– Une usure accélérée et prématurée des dents.

– Des problèmes importants à l’articulation.

– Des maux de tête chroniques et des douleurs qui peuvent remonter jusque dans les oreilles.

– Une destruction prématurée de l’émail dentaire.

– Des problèmes d’hypersensibilité dentaires.

– Des fractures dentaires, qui provoquent la perte prématurée des dents.

– Des troubles chroniques du sommeil.

– Un développement anormal des muscles qui servent à la mastication qui provoquera à terme une hypertrophie.

Comment traiter le Bruxisme ?

Malheureusement il n’existe actuellement pas de traitement pour soigner le Bruxisme, on ne peut en fait qu’essayer de gérer et de réduire les symptômes.
On peut ainsi commencer par utiliser un protège-dents, une sorte d’attelle qui permettront de protéger les dents de la pression qui s’exerce à chaque fois que le phénomène de serrement se produit. On peut aussi recourir à des massages des muscles du visage, tout particulièrement des muscles du cou et des épaules, qui permettent de les détendre et donc de limiter les contractions non contrôlés. 

Rédigé par :  Jean-Jacques Perrut