Publié le : 07 décembre 20206 mins de lecture

À l’heure actuelle, bon nombre de personnes sont sujettes aux réactions allergiques. Ce mal du siècle est dû principalement à une réponse défavorable du système immunitaire face à un certain nombre de composants inoffensifs. De plus, une allergie peut survenir, à tout moment peu importe votre âge. Si son traitement ne respecte pas correctement les consignes imposées, une allergie peut vite devenir chronique. Mais pourquoi êtes-vous allergiques ?

Première cause de l’allergie : la pollution

L’air devient de plus en plus vicié à cause du chauffage urbain, le transport routier, la circulation automobile ainsi que les activités industrielles qui émettent des particules fines et des gaz. Ces derniers peuvent être la principale cause de l’irritation des voies respiratoires, ce qui rend les pollens extrêmement allergisants. La structure biochimique des allergènes est en effet modifiée par l’ozone et les oxydes nitriques.

On se pose souvent la question pourquoi allergie en ville ? Les allergies peuvent être également potentialisées par le tabac. De ce fait, les émanations de ce dernier favorisent la réactivité des muqueuses qui sont responsables de l’aggravation de la conjonctivite allergique, l’asthme et les rhinites.

Pourquoi allergie dans la campagne ? Tout comme dans la zone urbaine, les allergies touchent aussi les zones rurales à cause des pesticides. Ces dernières sont à l’origine de plusieurs réactions allergiques.

À parcourir aussi : La différence, les symptômes et les traitements de tertiaire et calaze

Deuxième cause des allergies : l’excès d’hygiène

 La première question que plusieurs personnes se posent quand elles subissent des manifestations allergiques alors qu’elles ne savent pas leur origine est toujours : pourquoi je suis allergique ? Sachez que le fait de s’habituer à vivre dans un cadre extrêmement aseptisé creuse le lit des allergies. De ce fait, il convient essentiellement d’éduquer son système immunitaire dès le plus jeune âge. Selon les résultats des recherches scientifiques menées récemment, il a été démontré que les enfants vivant dans le milieu rural sont exposés précocement aux allergènes d’animaux et à moult miasmes. Par conséquent, ils souffrent moins d’allergies par rapport aux enfants de la ville.

Il en est pareil quand vous ne vous exposez pas trop aux microbes. Peu habitué à lutter contre les bactéries, le corps surréagit de façon inconséquente face aux allergies. L’immunité assiste en effet à un dysfonctionnement et faute de repère, une sensibilité allergique se développe de façon considérable. L’excès de zèle est dès lors contre-indiqué en matière d’hygiène.

Les autres facteurs déclencheurs des allergies

Tout d’abord, il est important de savoir différencier l’allergène chronique de l’allergène saisonnier qui présente chacune un impact différent sur les individus. Leur traitement doit être pris de manière différente. En cas de conjonctivite allergique saisonnière, les pollens représentent le type d’allergène mis en cause en premier.

Alors pourquoi allergie ? Au printemps, une allergie au pollen touche près de 30 % de la population mondiale. Dans ce cadre, ce sont les pollens anémophiles qui présentent plus particulièrement un fort pouvoir allergisant. Autrement dit, il s’agit de pollens très légers, de petite taille, mais qui sont transportés en masse par le vent. Les graminées regroupant une catégorie botanique d’envergure en font également partie. Vous trouverez peut-être dans une zone géographique donnée des graminées fourragères qui sont présentes aux bords de route ou dans les jardins. Pourquoi suis-je allergique ? Les graminées céréalières qui se propagent dans les champs de culture peuvent causer des allergies. De même, les pollens des arbres sont dotés de propriétés allergisantes surtout le chêne, les cyprès et le bouleau.

Toutefois, les allergènes chroniques sont parfois dus à la présence des moisissures, des squames, de la poussière ou encore aux acariens dans les maisons.

Ingestion d’un aliment particulier

Pourquoi suis-je allergique ? Le système immunitaire réagit brutalement par des réactions inflammatoires surtout en cas d’allergie à un aliment. L’allergie alimentaire peut toucher tous les individus de tout âge et peut provoquer des symptômes digestifs, cutanés ou respiratoires plus ou moins graves. Il se peut aussi que vous subissiez un choc anaphylactique lors des manifestations allergiques dues aux aliments.

Pourquoi allergie ? En fait, la manifestation de l’allergie alimentaire se diffère chez l’enfant et chez les grandes personnes. Certains symptômes requièrent en effet des traitements urgents et particuliers. Chez l’enfant, ces signes peuvent s’agir de poussées d’eczéma atopique, d’une urticaire, d’un asthme, des troubles digestifs ou d’une rhinite.

Pourtant, chez l’adulte, l’allergie alimentaire se manifeste généralement par des réactions abdominales comme les diarrhées, les douleurs abdominales, une rhinite allergique, une crise d’asthme et par une urticaire.

Enfin, les aliments comme les graines de sésame, le blé (triticale, épeautre, kamut, les variétés de céréales), le soya, les fruits de mer (notamment les crevettes, le homard, le crabe), les poissons, les œufs, le lait de vache, les fruits à écale (noix, pistaches, pignons, pacanes, noix de macadamia, avelines ou noisettes, noix d’acajou, noix du Brésil et les amandes) et les arachides surtout les cacahuètes sont les plus allergènes. Ces aliments sont responsables de la majorité des allergies alimentaires graves chez de nombreuses personnes.