Douleur au cou et à la nuque : les causes et les traitements

Bien que le torticolis puisse être bénin la plupart du temps, il restreint notre mouvement et reste donc douloureux et débilitant. Appliquer chauffer, masser, étirer, planter. Le torticolis («tortum collum» en latin, signifiant «cou courbé») est une contraction très douloureuse des muscles du cou qui rend généralement difficile la position debout. Le cou raide est généralement causé par une mauvaise posture pendant la journée ou la nuit, et il peut également être causé par l’expansion musculaire pendant l’exercice. Ressentir de la douleur, surtout lorsque nous voulons redresser notre cou. Quatre conseils pratiques pour soulager la douleur au cou tension.

Les causes d’une raideur de la nuque

La douleur au cou tension est un inconfort courant. Elle peut avoir de multiples causes: arthrite du cou, torticolis, entorse du cou, conséquences traumatiques … Face à des douleurs et raideurs fréquentes, la solution peut calmer les symptômes et restaurer la liberté de mouvement. Les médecins soupçonnent que la douleur non spécifique au cou et au dos est causée par une dégénérescence de la colonne vertébrale et des disques intervertébraux (c’est-à-dire liée à l’usure) – exercice inapproprié ou insuffisant. Les personnes atteintes de ces maladies ont presque toujours des muscles sous-développés. La partie de la colonne vertébrale située dans le cou s’appelle la colonne cervicale. Il se compose de sept vertèbres séparées par des disques intervertébraux en matériau gélatineux et en cartilage. La colonne vertébrale contient la moelle épinière. Le long de la moelle épinière, les nerfs spinaux émergent à travers les espaces entre les vertèbres et se connectent à tous les nerfs du corps.

La partie du nerf spinal la plus proche de la moelle épinière s’appelle la racine. Les muscles et les ligaments du cou soutiennent la colonne vertébrale. La douleur au cou peut endommager les os, les muscles, les disques intervertébraux ou les ligaments, mais la douleur peut également être causée par des lésions nerveuses ou médullaires. Lorsqu’une lésion médullaire se produit, les racines des nerfs spinaux sont comprimées, provoquant des douleurs et parfois même une faiblesse des bras, des engourdissements et des picotements. La compression de la moelle épinière peut provoquer un engourdissement et une faiblesse des bras et des jambes, et parfois une perte de contrôle de la vessie (incontinence urinaire) et des intestins (incontinence fécale).

Chaleur pour soulager la tension causée par la raideur de la nuque

Que le torticolis soit précoce ou mature, “la chaleur a toujours été intéressante car elle a un effet vasodilatateur. Elle améliore la circulation locale et favorise la relaxation musculaire, arrêtant ainsi le cycle douleur / contracture”, explique le kinésithérapeute Xavier Dufour. Comment faire ? Il doit être chauffé autant que possible pendant la journée ou la nuit. Il peut y avoir plusieurs options: douche chaude, bouillotte, tapis de cerisier, serviette chaude humide … les mêmes avantages, coussins chauffants et autres sacs chauffants pouvant être placés sur le haut du dos (amalgame, Syntholkiné, ThermaCare, coussinets de perles chaudes Actipoche), Rachis cervical et trapèze): pratiques et efficaces, ils fournissent de la chaleur pendant 8 heures. Couvrir d’un foulard pour mieux retenir la chaleur.

Massage pour soulager la douleur

Le physiothérapeute Xavier Dufour a expliqué: «Lorsque vous contractez, le simple fait de toucher la zone touchée peut contourner les informations sur la douleur au niveau du nerf, même si l’effet ne dure pas plus de quelques heures. Idéalement, le massage devrait être effectué par un physiothérapeute ou un ostéopathe, ou en cas d’échec, une personne près de chez vous devrait effectuer le massage. Par contre, il vaut mieux éviter l’automassage car il attirera les muscles trapèzes et vous empêchera de vous détendre. Idéalement, le massage devrait être effectué par un physiothérapeute ou un ostéopathe, ou en cas d’échec, une personne près de chez vous devrait effectuer le massage. Par contre, il vaut mieux éviter l’automassage car il attirera les muscles trapèzes et vous empêchera de vous détendre. Comment faire ? Massez avec votre pouce ou toute la paume pendant au moins 10 minutes, du haut du cou au trapèze. Pour renforcer l’effet de massage, utilisez un gel ou une huile qui mélange des plantes anti-inflammatoires (herbes, betterave des prés, arnica …) et des huiles essentielles relaxantes (gaulthérie, menthe …): Gel Cartimotil PILEJE, gel apaisant Paz, Gel Harpergreen LPEV, Huile de Massage Bio Puressentiel Muscle Hard Work.

Focus sur les plantes relaxantes pour se détendre

Le choix des plantes, c’est de se rappeler que lorsque l’on est bloqué à plusieurs reprises, c’est évidemment lié au stress. Xavier Dufour a rappelé: “C’est l’une des causes les plus classiques de raideur de la nuque, car elle provoque des tensions dans les trapèzes et les muscles du cou.” Objectif: Relâcher ces tensions pour réduire la contracture. Comment faire “Le Dr Eric Lorrain, phytothérapeute, a souligné:” La valériane est une bonne alternative aux analgésiques en raison de ses effets calmants et relaxants. ” Lorsqu’une crise survient, il doit être utilisé le plus tôt possible, 3 fois par jour, et utilisé rapidement sous forme d’extrait liquide (EPS, Phytostandard; extrait liquide, A. Vogel). Elle se détend en moins de 2 heures. Si la douleur au cou tension est évidente et / ou dure plus de 5 jours, veuillez combiner des extraits de feuilles de saule et de tinea capitis (Phytostandard de PhytoPrevent, 6 comprimés / jour) avec des anti-inflammatoires.

Stretch pour éviter le blocage du cou

Ne le faites que lorsque le mouvement n’est pas trop restreint ou douloureux, et détendez la zone après le chauffage. Les étirements aident à favoriser le mouvement et ne restent pas coincés dans la mauvaise position. «Ils sont également utiles en prévention. Xavier Dufour a ajouté que si les douleurs au cou tension et les raideurs de la nuque sont fréquentes en raison des désagréments au travail, un exercice régulier rendra votre cou plus flexible. Si la douleur est modérée, comment va-t-elle s’étirer? Vous pouvez effectuer ces étirements pour soulager la tension musculaire. Asseyez-vous les pieds à plat, les colonnes alignées, les avant-bras détendus sur la table ou les cuisses, tournez la tête vers la gauche autant que possible, mais ne vous blessez pas le corps.

Fermez les yeux et maintenez la position pendant 20 secondes. Asseyez-vous droit et attrapez le bord de la chaise avec votre main gauche. Ensuite, abaissez légèrement la tête, le menton contre la poitrine, puis inclinez-vous vers la droite. Placez votre main droite sur votre tête et étirez doucement votre cou. Et si la douleur au cou tension est intense? Commencez par des exercices de relaxation et détendez votre cou. Assis ou debout, les épaules basses, le cou tendu et la tête tournée vers le ciel. Inspirez et soulevez vos épaules jusqu’à vos oreilles, expirez et relâchez vos épaules sans exercer de pression sur votre cou. Imaginez que votre cou s’allonge de plus en plus. Les exercices doivent être effectués 5 fois de chaque côté et à partir de 80 exercices pour éliminer les maux de dos. Lorsque vous vous étirez, assurez-vous de le garder lentement et progressivement sans trembler!

Rédigé par :  Jean-Jacques Perrut