Les troubles de la marche, chutes et fractures du col du fémur

Lorsqu’un individu commence à vieillir, plusieurs éléments de son système entrent en défaillance. Ces dysfonctionnements entraînent apparemment plusieurs sortes de maladies telles que la maladie d’Alzheimer, les tensions artérielles, ou encore des maladies osseuses du troisième âge comme l’arthrose, l’ostéoporose, les problèmes de la vision et également tant d’autres maladies.

Comment se présentent les maladies du troisième âge ?

Si on prend par exemple l’ostéoporose, cette maladie est beaucoup plus fréquente chez les femmes âgées que chez les hommes. En effet, elle se manifeste par une perte de la dureté de l’os à cause d’une décalcification de celui-ci. Un autre exemple de maladie osseuse est l’arthrose. Cette dernière se présente communément sous forme de douleur au niveau des articulations.

Une des maladies qui n’est pas liée aux autres cas expliqués ci-dessus est la maladie d’Alzheimer.  En fait, c’est une maladie qui est due par le cumul de substances, appelées béta-amyloïde et nœuds neuro-fibrillaires, dans le cerveau. Ces substances détruisent particulièrement les cellules nerveuses constituant cet organe et peuvent entraîner son dysfonctionnement. Pour mieux comprendre cette sorte d’affection, vous pouvez consulter alternative-sante.net.

Quelles sont alors les conséquences de ces différentes maladies sur l’organisme ?

Les différentes maladies osseuses du troisième âge, surtout l’ostéoporose, peuvent provoquer diverses fractures des os. Vu que ce dernier s’affine, il est clairement facile de se briser. Comme les membres inférieurs servent de support pour l’organisme, alors plus les années passent, plus ils deviennent fragiles et moins résistants.

Ceci entraîne souvent, chez les adultes âgés, de chutes accidentelles. La fracture du col du fémur est en général l’un des principaux résultats de ces chutes. Apparemment, lorsqu’on vieillit, la vue se décline également avec l’âge. Ainsi, il est normal que les vieilles personnes aient des problèmes de vision et peuvent avoir ces chutes. Il est également important de savoir que la fracture de la hanche est une des sources de décès chez les personnes âgées.

Concernant la maladie d’Alzheimer, la personne affectée par cette dernière est sujette d’une perte de mémoire. À titre d’exemple, le malade d’Alzheimer peut avoir une perte de l’orientation, se perdre dans ce qu’il fait. Autrement dit, il peut oublier les évènements ou les actions qu’il a faits très récemment.

Peut-on prévenir la maladie d’Alzheimer et les fractures de la hanche ?

La maladie d’Alzheimer est une maladie qui, jusqu’à aujourd’hui, ne peut être guérie. Notamment, les personnes traitées de l’Alzheimer se sont juste améliorées pendant quelques années et redeviennent malades.

Mais, actuellement, des recherches sont faites sur des traitements pour prévenir la présence du béta-amyloïde dans le cerveau. Afin d’éviter la maladie d’Alzheimer, il suffit donc de prendre des médicaments contre cette substance qui cumule dans le cerveau.

Concernant maintenant les hygiènes pour éviter les fractures du fémur, il est important de manger des aliments bien équilibrés afin de fortifier les os, surtout riche en calcium en en vitamine D. La pratique du sport est également nécessaire. Comme, on le dit souvent, vaut mieux prévenir que guérir.

Rédigé par :  Jean-Jacques Perrut