Tous candidats a la maladie

Quelles sont les infections dentaires les plus courantes ?

infections dentaires

La plupart des consultations chez le dentiste sont suscitées par la suspicion d’une infection dentaire. Si certaines infections dentaires sont plus courantes que d’autres, chacune d’elles doit être rapidement prise en charge par un spécialiste pour éviter d’éventuelles complications.

La carie dentaire

La carie est l’infection dentaire la plus courante. Elle touche aussi bien les adultes que les enfants. Elle est d’ailleurs, selon l’Assurance maladie, la principale responsable de la perte de dent chez les enfants de moins de 12 ans. La carie est provoquée par les bactéries « Streptococcus mutans » que l’on retrouve dans la flore buccale et qui sont friandes de sucres rapides et de sucres lents. Ces bactéries secrètent ensuite des acides qui provoquent la déminéralisation de l’émail. Les effets de la carie sur les dents peuvent être irréversibles. D’abord, l’infection s’attaque à l’émail (phase indolore) puis s’étend jusqu’à la dentine. À cette étape, la dent développe une sensibilité au froid, au chaud, au sucré et à l’acide. En l’absence d’un traitement, la carie atteint la pulpe dentaire qui est le siège des nerfs et des tissus sanguins. La personne atteinte ressent alors de vives et intenses douleurs. À cette étape, une carie peut se transformer en une urgence dentaire à Paris, car elle peut atteindre les tissus environnants provoquant ainsi un abcès dentaire.

En d’autres termes, la carie dentaire est provoquée en grande partie par une mauvaise hygiène bucco dentaire. Cependant, elle peut également être favorisée par des facteurs génétiques. Pour prévenir son apparition, il est recommandé de se brosser les dents au moins une fois par jour et si possible après avoir consommé un repas sucré. Par ailleurs, si l’une de vos dents devient sensible aux différentes températures, au sucré ou au salé, n’hésitez pas à prendre rendez-vous dans des cabinets de soins dentaires pour des soins appropriés.

La gingivite

Une mauvaise hygiene bucco dentaire peut également être responsable d’une inflammation des gencives appelé gingivite. Cette infection dentaire est très courante, car elle atteint en moyenne trois personnes sur quatre. Elle peut être provoquée par l’accumulation de la plaque dentaire, le stress, le tabagisme, le diabète, etc. Une gingivite mal traitée peut rapidement s’aggraver. La gingivite se manifeste généralement par un saignement ou un gonflement des gencives. Cependant, le moindre saignement de la gencive n’est pas un signal d’alarme, car il peut être provoqué par une brosse à dents trop dure. Pour prévenir l’apparition d’une gingivite, un brossage régulier des dents s’impose. Par ailleurs, veillez à choisir une brosse à dents souples qui n’agressera pas vos gencives. Pensez également à procéder de façon ponctuelle à un nettoyage en profondeur avec du fil dentaire ou un jet.

La parodontite

La parodontite est une aggravation de la gingivite. Concrètement, on parle de parodontite lorsque la gingivite s’étend en dessous du sillon gingival. À cette étape, l’os et les tissus qui servent de soutien à la dent sont également affectés. On observe alors autour des dents la formation de poches pouvant entraîner une inflammation. Un déchaussement peut également subvenir. Dans ce cas, une pose de prothèses peut s’avérer nécessaire. La parodontite est un problème de santé qui touche environ 8 à 10 % d’adultes. Pour l’éviter, vous devez vous brosser régulièrement les dents. Il est également recommandé d’utiliser du fil dentaire ou des brossettes intermédiaires pour nettoyer les zones difficiles d’accès. L’objectif est d’éliminer la plaque dentaire avant que celle-ci ne s’installe et ne provoque une infection. Par ailleurs, si vous êtes sujette à la parodontite, il est recommandé de réaliser au moins une fois par an un détartrage pour une élimination plus efficace de la plaque dentaire.

L’abcès dentaire

L’abcès dentaire est une infection qui touche les dents (abcès apical) et les gencives (abcès parodontal). Elle est provoquée par une mauvaise hygiène bucco dentaire ou par un choc traumatique. Elle peut également résulter des suites d’une opération (pose d’implants dentaires, extraction, etc.). L’abcès dentaire se manifeste généralement par une douleur aiguë au niveau de la gencive, de la dent ou de la mâchoire, un gonflement pouvant sécréter du pus, des rougeurs, des difficultés à avaler, etc. Le traitement d’un abcès dentaire nécessite l’intervention d’un chirurgien dentiste qui se chargera d’assainir votre bouche en opérant l’abcès pour en drainer le pus. Puis, il procédera au nettoyage de la cavité. Ensuite, il vous prescrira des antalgiques pour calmer la douleur.

Les aphtes

Encore appelés « ulcères aphteux » par les dentistes, les aphtes sont des lésions qui apparaissent sur les gencives et autres tissus buccaux (langue, palais, gorge). Présentes le plus souvent chez les enfants et les adolescents, on ne lui connaît pas à ce jour de cause spécifique. Cependant, leur apparition peut être favorisée par des facteurs tels que le stress, les problèmes immunitaires, les hormones, l’hypersensibilité alimentaire, etc. L’aphte est une infection bénigne qui disparaît généralement dans les 10 à 14 jours suivant son apparition. Son traitement consiste essentiellement à soulager les douleurs grâce à un gel antiseptique, des gels ou des crèmes gingivaux, des pastilles ou des comprimés à sucer.

Quitter la version mobile