Tous candidats a la maladie

5 conseils pour une cicatrisation naturelle efficace

aloe vera

Pommade, crème et d’autres produits antiseptiques et cicatrisants représentent les premières solutions préconisées en cas de coupure ou de blessure. Pourtant, des remèdes naturels peuvent être utilisés pour optimiser la guérison. Les deux techniques, c’est-à-dire les médicaments allopathiques et les autres types de cicatrisants, peuvent être combinés pour un résultat rapide et efficace. Découvrez les meilleurs de ces remèdes naturels pour guérir.

Le sang de dragon

La terre est une mine d’or qui fournit tout ce dont l’Homme a besoin pour bien vivre son quotidien. Parmi le lot de produits naturels ayant des vertus bienfaisantes sur la santé, le sang de dragon se singularise par sa capacité à optimiser la cicatrisation. L’arbre croton lechleri trouvé en Amérique du Sud fournit ce remède qui est en réalité la sève de cette plante. Son appellation est due à la couleur de ce liquide nourricier qui est d’un rouge intense, donnant l’impression de voir du sang riche en hémoglobine. Son efficacité à accroître la guérison des plaies est due aux nombreuses molécules qui le composent. De par cette action rapide sur les cellules, en plus de ses propriétés antioxydantes, ce produit est également exploité dans la production de cosmétique. Les usagers commencent juste à le découvrir, bien que son utilisation dans la médecine traditionnelle des habitants de l’Amazonie date de depuis longtemps.

L’aloe vera

De plus en plus exploité dans le domaine de la cosmétologie, mais également dans le secteur médical, notamment en phytothérapie, l’aloe vera peut être utilisé afin de venir à bout des cicatrices. Effectivement, les vertus de cette plante sur la peau sont tellement nombreuses que certaines personnes le qualifient même de remède miraculeux. Son application favorise l’hydratation cutanée, la réduction des inflammations et la réparation des dommages tissulaires, aussi bien superficiels que profonds. Dans l’idéal, le gel naturel provenant directement d’une feuille fraîche est le plus indiqué. Néanmoins, tout le monde n’a pas la chance de disposer d’une plante vivante, alors les produits trouvés dans les magasins bio et en pharmacie peuvent être de bonnes alternatives.

L’intervention commence par le nettoyage de la blessure avec du coton imbibé d’eau tiède. Une fois que la plaie est bien propre, l’intéressé n’a qu’à enduire la surface du gel d’aloe vera et de laisser l’application se sécher. Cette action peut être répétée aussi souvent que possible. Ce produit peut être utilisé sans restriction sur la peau de toutes les catégories de personnes, comme les mères allaitantes, les femmes enceintes et les enfants.

La propolis

Les alternatives naturelles favorisant la cicatrisation sont légion, mais la propolis est l’une des plus efficaces. Ses bienfaits ne sont plus à prouver puisque depuis des siècles, cette substance résineuse a été utilisée afin de soulager les lésions, tel le cas des soldats romains blessés au combat. En plus de guérir les plaies grâce à ses vertus antibactériennes, ce remède a aussi le pouvoir de stimuler la synthèse de collagène et le renouvellement cellulaire. De ce fait, son application pallie la prolifération des germes et la personne ne risque pas de développer des infections. Des produits déjà prêts à l’emploi sont disponibles auprès des vendeurs spécialisés.

Les ingrédients trouvés dans la cuisine ou dans le réfrigérateur

Se créer une mixture pour soigner et cicatriser les blessures est possible avec les ingrédients stockés dans le frigo ou dans la cuisine. Quelques exemples de ces solutions sont évoqués afin de donner à tout le monde la possibilité de préparer leur remède selon les matières dont il dispose. L’oignon fait partie des condiments constamment trouvés en cuisine, pareillement pour le miel que les ménages doivent toujours avoir à portée de main. La préparation est facile à réaliser puisqu’il suffit de mélanger deux cuillères à soupe de miel et un demi-oignon ciselé. Les deux produits sont à mixer pour obtenir une sorte de crème. Cette dernière est à déposer sur la blessure pendant une demi-heure avant de l’enlever délicatement avec du coton humide. La fréquence de l’application est de 3 fois par jour.

Le bicarbonate de soude est une excellente alternative pour optimiser la cicatrisation et atténuer les marques sur une plaie déjà fermée. Il suffit d’un peu de ce composé inorganique et de l’eau. À partir de ces deux éléments, il faut créer une pâte onctueuse à appliquer sur la partie à traiter. Ce remède est à utiliser 3 fois par semaine jusqu’à la guérison totale.

Les compléments alimentaires

Outre les traitements locaux, l’alimentation joue également un rôle primordial dans la cicatrisation. L’apport en vitamine C, K et A est capital pour optimiser le processus. Dans cette optique, la prise de certains compléments alimentaires est nécessaire. L’intéressé n’a qu’à demander conseil auprès de son médecin traitant ou d’un pharmacien.

Quitter la version mobile